First Selfie

Bob Marley, Zizou, Simone Veil, Vivaldi, Gutenberg, Matisse, Bourvil, Gandhi... L'histoire du monde entier regorge de personnalités qui marquent et qui remarquent.

 

 

L’humanité est une surprise !

Le monde en voit des vertes et des pas mûres à force de personnalités surprenantes : il est richissime de diversité et d’unicité. Et puis bien sûr toutes ces pépites dans l’entourage de tout un chacun, que l’histoire avec un grand H méconnaît mais qui dans une vie valent un prix d’or. On les aime, non ?

On ne va pas tomber dans le délire : comme ils nous auraient manqué s’ils n’avaient pas été conçus, puisque de fait ils n’auraient pas été, donc sans être, pas de manque, et point final. Mais s’ils avaient été avortés… Nuance, car cette fois-ci, ils auraient été conçus. On peut alors oser penser qu’ils nous auraient manqués, puisqu’ils étaient là et ne seraient pas devenu ce qu’ils sont ! Disons-le, on serait passé à côté de quelque chose, et pas des moindres : une histoire sportive sans coup de boule mémorable, des mélomanes sans Quatre saisons, une France sans Grande Vadrouille.

L’opération First Selfie, c’est l’occasion de considérer l’avortement autrement. Si tous ces talents avaient grandi un Smartphone dans la main, ils auraient sans doute envoyé à la planète hors-maman de rigolos selfies ! Et quarante ans plus tard, nous aurions reconnu avec émotion les cheveux de Bob Dylan ou les Ray-ban de Tom Cruise sur telle échographie, en se disant “ah s’il n’avait pas été là…”.

Sur 250 000 embryons avortés en France chaque année, on envisage assez facilement de combien de personnalités talentueuses l’humanité est dépossédée. Mais on imagine assez mal de quelle sorte de talent nous sommes privés, précisément parce que c’est toujours une surprise qu’on ne découvre qu’à condition de laisser du temps au temps !

Et si plutôt que de parier socialement sur l’avortement de masse en réponse à l’urgence des situations, on pariait sur le potentiel de talent que développera l’enfant ? Et s’il était générateur de solutions, de talents, de découvertes incroyables qui bouleversaient le monde ou même simplement une seule vie empêtrée dans telle difficulté ? Et si l’embryon avorté était un futur meneur politique, un stratège capable de remettre en ordre un pays ? Un chanteur dont les paroles exalteront untel ? Un peintre qui ravira la société ? Un docteur qui découvrira le remède au cancer ? Et si l’embryon avorté était précisément celui qui aidera sa mère quand ce sera trop dur une fois de plus ? Ou s’il était simplement une personne unique pour vous, dans votre histoire, dans votre monde ?

Pour télécharger les visuels de la campagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*