Indignation sélective

Une nouvelle vidéo de L 214 montre des vaches restantes abattues et éventrées près de Limoges. Des concerts d’indignation et de dégoût se sont élevés de toutes parts.

Une nouvelle vidéo de L 214 montre des vaches restantes abattues et éventrées près de Limoges. Des concerts d’indignation et de dégoût se sont élevés de toutes parts.

Mais chaque année, un cinquième des grossesses humaines est avorté, dans un silence assourdissant, sans réprobation et sans indignation. Dans quelle société peut-il y avoir un décalage aussi violent entre dignité humaine et animale ? Notre monde est malade d’indifférence. Nous sommes prêts à nous émouvoir du sort de foetus bovins, dans lesquels chacun voit un vrai veau, mais incapables de mettre notre confort de côté pour éviter des I.V.G. douloureuses et développer les structures et les aides pour accompagner les femmes enceintes et les jeunes mères.

L’IVG est un échec collectif.

Les Survivants ne portent aucun jugement sur les différentes situations de vie existantes, mais réaffirment le droit de tous à naitre et à vivre. Chaque vie vaut la peine d’être vécue, et c’est notre devoir à tous d’y parvenir.

2 commentaires à propos de “Indignation sélective

  1. Il y a aussi l’apitoiement sur les loups.

    Vous avez plus raison que vous ne pensez en comparant l’indignation à propos des vaches, la “cause animale” d’une part et l’avortement humain. La cause de ce lien est ineffable, mais le lien se constate.

    Alors que l’homme est infiniment élevé au-dessus de nos sympathiques quadrupèdes.

    «What a piece of work is a man! How noble in reason, how infinite in faculty! In form and moving how express and admirable! In action how like an angel, in apprehension how like a god! The beauty of the world. The paragon of animals. »

    « Quel chef-d’œuvre que l’homme ! Qu’il est noble dans sa raison ! Qu’il est infini dans ses facultés ! Dans sa forme et dans ses mouvements, comme il est expressif et admirable ! par l’action, semblable à un ange ! par l’appréhension (2) [des universaux], semblable à un dieu ! C’est la splendeur du monde ! le parangon des animaux ! »

    L’insertion est de moi.

    Nos frères inférieurs sont certes sympathiques (enfin pas tous quand même), mais nous nous sommes faits pour l’infini, pour vivre éternellement notre vie de dieu en Dieu.

    L’animal n’est pas sacré pour l’homme. L’homme est sacré pour l’homme.

  2. Pourquoi ne pas plutôt partager l’indignation de L214 ? Je trouve cela atroce de voir ce que l’on fait dans les abattoirs aux animaux -d’autant plus aux femelles gestantes-, mais, dans la même idée du droit à la vie pour tous, je suis opposée à l’avortement.

    Je pense au contraire qu’être sensibilisé à une des causes rapproche de l’autre et que cette vidéo sert donc vos intérêts elle aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*