Notre infiltration du colloque sur l’IVG

Marie, une jeune survivante, s’est rendu au 1er colloque « Droits et Santé des femmes » organisé dans le cadre de la journée internationale pour le droit à l’avortement avec la présence des ministres Marisol Touraine et Laurence Rossignol.

Dans son intervention, la ministre des familles a commencé par rendre hommage aux trois Simone (Veil, De Beauvoir et Iff) en rappelant que le combat pour l’IVG n’est pas fini, qu’il va y avoir des périodes de ténèbres et qu’il faut s’armer pour cela.

Après ce rite initiatique, la ministre pleure sur la loi de restriction de l’IVG en Pologne et s’attriste que le « droit à l’IVG » soit encore contesté « minoritairement et pernicieusement » par des lobbies anti-ivg comme THA THA … les survivants.

Puis elle dénonce les moyens « plus graves puisque se dissimulant sous des sigles ou des sites tronqués (???) »  et qualifie, comme elle l’avait déjà fait sur France Info, le site de nos collègues Afterbaiz de sournois et malin. (murmures dans la salle)

Afterbaiz dit elle « fait mine d’être un site jeune et détendu mais qui fait de la dissuasion et de la culpabilisation »

Puis de continuer « ils cultivent l’idée que l’IVG est traumatisant » jusqu’à accuser le site de faire de « l’assignation au traumatisme »

Là, on a pas tout compris mais je crois qu’on était pas les seuls 😉

Elle devient véhémente en affirmant qu’il faut «  empêcher ces activistes anti-ivg d’avancer masqué » et « aller chercher les obstacles et les désosser (…) « démasquer les sites et faire disparaitre les sites d’informations tronquées en faisant la promotion du site ivg.gouv.truc.fr »

Elle enchaine sur un bilan statistique « 39% du monde, ce qui équivaut à 57 pays ont un accès à l’IVG semblable à celui en France.

Pour 200 millions de grossesse par année dans le monde, il y a 56 millions d’IVG par année.

On quitte désabusés cette salle remplie au 2/3 et à 90% de femmes de tous âges pas sans leur laisser une petite suggestion dans leur boite à idées Yek Yek 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*