L’avortement de l’amoureuse de Patrick Sébastien, “La pire décision de sa vie”

Sous ses airs de bon vivant, vif et comique, Patrick Sébastien cache une blessure méconnue. Dans ses jeunes années, un amour passionné avec la chanteuse Marie Myriam l'a conduit à choisir des voies qui l'ont marqué au fer rouge.

Il a 24 ans, elle n’en a que 20.

Très amoureux, ils sont deux stars, mais au fond comme les autres, ils sont confrontés aux mêmes grandeurs et aux mêmes difficultés de l’amour : fidélité, jalousie, pleurs, passion, joie, admiration, rires.

Patrick Sébastien est le premier amour de la vedette, elle se donne à lui. Entièrement. Depuis qu’elle est gamine, elle ne rêve que d’une chose, devenir maman : “depuis toute petite, je rêvais de devenir mère…”. Ce qui devait arriver arrive. Après s’être installée avec lui, elle s’aperçoit qu’elle est enceinte, ce qui fait la joie du papa. Seulement, elle apprend dans le même temps que ce même papa la trompe. Pour elle, coup de massue, comment parvenir à élever son enfant sans fidélité, donc sans père ? “C’était terrible mais je ne voulais pas de cette vie-là, et encore moins d’un enfant qui n’ait pas de papa.”

Elle décide d’avorter, malgré les supplications du papa repentant.

Elle avorte malgré tout, et quitte Patrick Sébatsien. Il tente alors de se suicider lorsqu’elle lui fait part de ses choix. Elle dira des années plus tard : “La décision de me faire avorter a été l’une des pires de ma vie.”

Son amour passionné avec Patrick Sébastien est brisé par ce tournant. Elle reconstruit sa vie avec un autre homme, qu’elle aime et qui l’aime, son deuxième amour, qui sera celui de toute une vie. Elle met des années avant de pouvoir à nouveau donner la vie, traumatisée par sa blessure, alors que précisément son rêve de petite fille était d’avoir un enfant. “J’ai mis très longtemps à m’en remettre, au point que, même plus tard, avec Michel, je ne parvenais pas à tomber enceinte. Et je pleurais dès que je croisais un ventre rond. J’étais traumatisée.”

De cet amour sont cependant nés deux enfants, Laureen et Richard, qui aujourd’hui la consolent dans ce drame intérieur et personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*