Opération #SauvezPikachu

Quelques informations sur notre opération "Sauvez Pikachu", de ses pochoirs à son jeu.

Le succès fulgurant du jeu Pokémon Go réunit des millions de fans à travers le monde, dans des arènes virtuelles correspondant à des lieux réels, où ils se croisent physiquement.
Quelques semaines seulement après son lancement, pour la première fois, nous avons eu l’idée de mettre à profit ce nouvel espace de socialisation pour sensibiliser les plus jeunes à un tabou, celui de l’avortement, en posant cette question : « Et si Pikachu n’était jamais né ? »
Celles-ci, accompagnée de la silhouette du célébrissime petit Pokémon, est inscrite au pochoir à proximité de 120 arènes sur les 200 que compte aujourd’hui la capitale française. Lorsqu’un joueur parisien en quête de Pokémon le repère, il peut suivre le lien indiqué : www.sauvezpikachu.com (uniquement sur mobile)
Sur ce mini-site mobile, quelques vignettes mettent en scène la rencontre entre un mâle et une femelle Pikachu, et la grossesse de cette dernière. Plusieurs personnages l’incitent alors à interrompre l’éclosion de son œuf, qui aurait dû donner naissance à un « Pichu ». Mais le choix revient alors au joueur, qui doit prendre lui-même la responsabilité de répondre par « oui » ou « non ».
En fonction de la réponse, un message informatif rappelle à l’utilisateur les conséquences d’un choix similaire « dans la vie réelle », où 220 000 interruptions volontaires de grossesses ont lieu chaque année.
S’il souhaite en savoir davantage, le joueur peut alors signer notre pacte, après avoir consulté une présentation plus complète en arrivant sur notre site.
En s’appuyant sur le succès planétaire du petit personnage jaune, nous misons sur l’anthropomorphisme qui caractérise le jeu depuis son origine afin de traiter un sujet sociétal encore trop tabou. Nul doute que de nombreux jeunes joueurs comprendront ainsi, grâce à cet univers à cheval sur le virtuel et le réel, que « Pikachu » n’est pas le seul à mériter d’être sauvé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*