Professeur Israel Nisan : “interrompre une grossesse c’est interrompre une vie humaine”.

Lors du 1er colloque « Droits et Santé des femmes » organisé dans le cadre de la journée internationale pour le droit à l’avortement, on a posé une question au professeur Israel Nisand.
La réponse est magique…

L’illustre docteur précise dans son intervention que « 5 minutes avant l’accouchement, on peut faire une IMG (Intervention Médicale de Grosssesse) en injectant du chlorure de potassium et faire un foeticide mais après l’accouchement ça s’appelle un infanticide »

Marie, notre survivante envoyée spéciale et infirmière en néonatalogie, lui pose alors la question :

« En tant que médecin, est ce vous pouvez me dire à partir de quand réellement les feotus commencent à vivre ? »

On vous laisse découvrir la réponse du « sage » en image.

Nisan reconnait donc que « dès la première cellule, c’est un être humain, c’est pas un castor…c’est un être humain mais il n’a pas tous les droits de la personne. Sa mère a le droit de part la loi, d’interrompre la grossesse jusqu’à 14 semaines après elle a plus le droit. Et d’ailleurs s’il est malformé gravement les médecins ont le droit d’interrompre sa vie. Une fois qu’il est né, ils n’ont plus le droit. C’est comme ça. L’acquisition des droits de la personne, elle est fixée par la loi de la France et interrompre une grossesse c’est interrompre une vie humaine mais à un moment ou le droit autorise à l’interompre et on ne plus le faire une fois que l’enfant est né parce qu’il est vu et nommé et qu’a à ce moment là c’est un infanticide.

Le foeticide est permis par la loi de la France et pas l’infanticide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*